La perte de cheveux ou l’alopécie est un processus que l’on considère tout à fait normal, mais quand la quantité devient importante, c’est là qu’il faut commencer à s’inquiéter. En effet, ce problème peut être causé par de nombreuses raisons comme une maladie ou un manque de nutriments qui renforcent davantage une chute de cheveux. Mais à quel moment doit-on prendre des précautions et connaître que l’alopécie nous concerne ? C’est ce que nous allons voir dans cet article en prenons compte des symptômes, des causes et des traitements qu’il faut suivre pour y remédier. 

 

A découvrir également : Pourquoi opter pour le maquillage permanent des yeux ?

Qu’est-ce qu’une perte de cheveux ou l’alopécie ?

Avant d’entrer dans les détails, il est important de connaître la vraie définition de la perte de cheveux. Tout le monde est concerné par une chute de cheveux, que vous soyez des hommes, des femmes ou des enfants. Seulement, lorsque la quantité progresse brutalement, il faut prendre des précautions, car la plupart perdent jusqu’à 100 cheveux par jour.

 

Dans le meme genre : Comment choisir sa brosse soufflante chauffante ?

En général, l’être humain doit passer par un cycle naturel qui se présente comme suit :

 

  • Phase de croissance ou anagène : 2 à 5 ans avec une croissance de 1 mm tous les 3 jours
  • Phase catagène : 3 semaines avec un ralentissement de la pousse de cheveux
  • Phase telogène : 2 à 4 mois avec une chute progressive du cheveu

 

En revanche, lorsque vous constatez qu’il y a une apparition de plaques ou d’éclaircissement sur une partie, c’est là qu’on évoque le sujet de l’alopécie. D’ailleurs, pour en savoir plus sur la perte de cheveux, vous pouvez faire quelques recherches.

Signes et symptômes d’une perte de cheveux

Quand on parle d’alopécie, les symptômes peuvent varier entre :

  • Les démangeaisons du cuir chevelu
  • L’excès de sébum
  • L’apparition des pellicules

 

Si l’un de ces symptômes apparaît avec une perte de cheveux importante, n’attendez plus pour prendre rendez-vous chez un médecin spécialiste.

Quelles sont les causes d’une perte de cheveux ?

Les causes de la perte de cheveux sont multiples :

  • Alopécie androgénétique ou calvitie : perte de cheveux au sommet du cuir chevelu à partir de 30 ans chez les hommes que les femmes même si le taux est moins élevé, estimé entre 2 à 5 % 
  • Alopécie cicatricielle : perte de cheveux définitive causée par une inflammation du cuir chevelu
  • Teigne : infection cutanée provoquée par un champignon
  • Pelade : perte de cheveux sous forme de plaques 
  • Effluvium telogène : perte de cheveux abondants suite à un choc émotionnel, grossesse ou stress
  • Alopécie congénitale : absence de racines qui peut être une cause génétique
  • Causes médicamenteuses : des traitements, un déséquilibre hormonal ou une chimiothérapie peut engendrer une perte de cheveux  

 

Comment traiter une perte de cheveux ?

Avant de suivre un traitement quelconque, il faut consulter un médecin et définir la nature de votre perte de cheveux. Si une femme a des troubles hormonales accompagnés d’une hyperpilosité ou d’apparition d’acné par exemple, le traitement sera tout à fait différent que lorsqu’un patient présente des plaques sur le cuir chevelu. 

C’est seulement à partir d’un diagnostic approfondi que le médecin pourra vous prescrire des traitements adéquats par rapport à votre perte de cheveux.