La maternité choisie pour l’accouchement doit répondre pleinement à vos besoins et à vos attentes. Le fait de se retrouver au bon endroit impact en effet sur le moral surtout pour la nouvelle maman. Ainsi, quelques conseils sont à prendre en compte avant de valider le choix d’une maternité.

Bien penser au type de maternité

Les maternités sont généralement catégorisées en trois niveaux, dont les suivants :

Cela peut vous intéresser : Quels sont les meilleurs styles de peignoirs pour toutes les occasions ?

  • Le niveau I : celui-ci concerne les établissements qui gèrent uniquement les grossesses simples. Il n’y a pas de services pédiatriques même si la maternité collabore avec des pédiatres ;
  • Le niveau II : ce second stade possède une unité de néonatologie. Certaines adresses disposent même de soins intensifs néonatals. Les grossesses multiples ou à haut risque y sont prises en charge ;
  • Le niveau III : cette dernière catégorie accueille les naissances prématurées de moins de 32 semaines. Cela est aussi valable pour les grossesses considérées comme étant à risque.

Vous pouvez toujours visiter le site web où vous pensez pouvoir obtenir plus d’informations selon vos besoins.

Déterminez vos besoins et vos attentes

Le choix de maternité repose en grande partie sur les besoins et les attentes de la future maman. Certains établissements sont plus médicaux contrairement à d’autres qui penchent plus sur les techniques de soulagement de douleur. Cela concerne par exemple l’après-administration de la péridurale. Le choix dépend aussi de la méthode d’accouchement prévue comme la césarienne.

Dans le meme genre : C'est quoi la mode de aujourd'hui ?

Il est plus judicieux de rédiger un plan de naissance pour faciliter les prises de décisions. L’équipe médicale pourra aussi s’orienter plus facilement en se basant sur le document. Il faudra aussi prendre note de la distance entre votre logement et la maternité où vous souhaitez accoucher.

Vous désirez accoucher dans un hôpital ou dans une clinique ?

L’accouchement est mené par une sage-femme si vous choisissez un hôpital. Elle s’occupe elle-même du travail si la maman ou le bébé ne présente aucune pathologie. Un enfantement dans une clinique est en outre pris en charge par une sage-femme. Un obstétricien prend ensuite le relais, surtout qu’il s’occupe de la suivie de la grossesse. Le choix dépend uniquement de vos besoins et de l’état de votre grossesse sans négliger le côté budgétaire.

Faire un choix entre un établissement public et privé

Les frais d’accouchement peuvent changer selon le statut de l’établissement. Il est plus facile d’obtenir un remboursement avec l’Assurance-maladie en choisissant une maternité publique. Cela ne sera pas toujours le cas avec un endroit privé. De plus, les coûts peuvent changer d’un endroit à autre selon les tarifs appliqués par le gynécologue et l’anesthésiste.

Même des frais d’hôtel peuvent être rajoutés aux factures, tout comme les services supplémentaires. Ainsi, il faut prendre le temps de bien choisir ce que vous voulez en fonction du budget disponible. Cela évitera les soucis au moment de sortir de l’hôpital ou de la clinique.